Wake Up Kraainem

Actualités
Actualités
Actualités
Actions juridiques
sonomètre
Sonomètre
vents
Vents
plaintes
Plaintes
liens
Liens
inscription
Inscription
> Nederlands
NewNewNewNewNewNewNewNew  
AccueilActionsEvénementsCommuniquésPlaintesSonomètreLiensInscription  

Bruxelles, le 19 septembre 2005

COMMUNIQUE DE PRESSE

Survol aérien de Bruxelles :

le président du FDF propose l’union sacrée des forces démocratiques bruxelloises

A la suite des déclarations du ministre SP.A. Pascal Smet mettant en garde Charles Picqué et Evelyne Huytebroeck quant à l’attitude à adopter dans le dossier du survol aérien de la Région de Bruxelles, le président du FDF demande une concertation entre partis démocratiques bruxellois francophones pour arrêter une position commune, au-delà des intérêts partisans et du clivage majorité-opposition.

La main tendue du président du FDF aux partenaires francophones de la majorité gouvernementale vise à obtenir une union sacrée des Bruxellois décidés à faire respecter les intérêts légitimes des habitants de la Région bruxelloise pour tenir en échec le plan Anciaux. Dans le même temps, Olivier Maingain souhaite vérifier si les représentants bruxellois des partis démocratiques flamands acceptent de s’associer à cette démarche commune ou s’ils se comportent en relais des intérêts de la Région flamande.

Pour que cette union des forces démocratiques bruxelloises s’organise, Olivier Maingain demande que le gouvernement bruxellois reste vigilant pour faire respecter ses compétences et, en conséquence, ne brade pas l’arrêté Gosuin (arrêté du gouvernement bruxellois du 27 mai 1999 relatif à la lutte contre le bruit généré par le trafic aérien).

Diminuer les exigences de cet arrêté reviendrait à affaiblir la position de la Région de Bruxelles dans ce dossier et à priver les Bruxellois d’une arme juridique essentielle pour combattre les nuisances sonores insupportables, engendrées par le plan Anciaux.

Wake Up Kraainem <contact@wakeupkraainem.be>