Wake Up Kraainem

Wake Up Kraainem

Actualités
Actualités
Actualités
Actions juridiques
sonomètre
Sonomètre
vents
Vents
plaintes
Plaintes
liens
Liens
inscription
Inscription
> Nederlands
NewNewNewNewNewNewNewNew  
AccueilActionsEvénementsCommuniquésPlaintesSonomètreLiensInscription  

Nederlandse versie (> [FR])

Communiqué UBCNA du  vendredi 4 juin 2010

L’UBCNA dénonce la totale déloyauté de Schouppe

L’Union Belge Contre les Nuisances des Avions ( asbl UBCNA ) dénonce avec vigueur l’irrespect et la déloyauté totale du Secrétaire d’Etat Fédéral à la Mobilité, Etienne Schouppe, qui continue à prendre des décisions illégales en pleine période d’affaires courantes. Pour Schouppe, les affaires courantes sont tout simplement les affaires en cours, et il s’obstine tête baissée à prendre des décisions sans aucune consultation avec ses collègues du Gouvernement.

Ainsi le Secrétaire d’Etat a donné dernièrement l’ordre à Belgocontrol de mettre en service de nouvelles normes de vent sur les pistes de Bruxelles-National, dans une interprétation très personnelle de Schouppe qui ne correspond pas vraiment à la décision politique du Conseil des Ministres du 26 février dernier :

  • la décision du Conseil des Ministres parle d’une norme de vent de 7 nœuds uniquement sur les pistes préférentielles
  • Schouppe fait publier une norme de vent applicable sur toutes les pistes ( au lieu de simplement sur les pistes préférentielles qui ne sont que les seules pistes 20 et 25 )
  • Schouppe interprète la norme décidée par le Gouvernement comme étant 7 nœuds, mais avec une tolérance de 2 nœuds comprise, ce qui revient à dire qu’en fait les changements de pistes interviendront à partir de 5 nœuds et non comme décidé par le Gouvernement à partir de 7 nœuds
  • Schouppe protège de ce fait sa région du Noordrand sous la piste 25, puisqu’à partir du moment où le vent arrière commencera à monter au-delà de 5 nœuds, on changera déjà de piste de décollage sans que le vent n’atteigne les 7 nœuds ( alors qu’actuellement, on attend réellement que la valeur de 7 nœuds soit dépassée pour changer de piste )
  • Cette petite modification va considérablement modifier les emplois de piste à Bruxelles-National, la piste d’atterrissage 02 qui était avant Anciaux, Landuyt et Schouppe l’exception, va devenir la règle. Utilisée à raison de +/- 8% du temps en journée, cette piste d’atterrissage 02 sera utilisée à +/- 30 % du temps à l’avenir avec ce seul changement
  • Lors d’une réunion publique à l’aéroport, devant une soixantaine de témoins, le Cabinet Schouppe a bien indiqué que selon Schouppe la norme de vent était de 5 nœuds avec une tolérance de 2 nœuds, interprétable comme «  on commence à changer de piste à partir de 5 nœuds et on doit avoir changé de piste au plus tard quand le vent atteint les 7 nœuds »
  • Schouppe n’a pas à tergiverser, la décision politique ( qui ne lui plaît pas ) est de 7 nœuds, ni plus ni moins, en publiant son instruction litigieuse, Schouppe n’applique pas strictement la décision du Conseil des Ministres

Enfin l’UBCNA constate qu’Etienne Schouppe ne respecte pas le principe des affaires courantes, et continue d’avancer sur deux dossiers non-urgents qui sont des initiatives nouvelles :

  • Avant-Projet de Loi sur les procédures de vol, à qui Schouppe fait suivre le processus parlementaire alors que le Parlement a été dissous ; curieux que maintenant Schouppe commence la consultation avec les régions sur ce projet non-urgent, alors que le Gouvernement est démissionnaire
  • Arrêté Royal sur le survol des prisons, Schouppe avance avec un projet qui interdirait tout survol d’une prison sous l’altitude de 1000 pieds ; alors qu’une nouvelle prison va être construite à Haren en bout de la piste 25, qu’à cet endroit les avions sont à une altitude sous les 700 pieds, et qu’avec cet Arrêté, Schouppe bloquera tout le trafic sur la meilleure piste avec comme conséquence un transfert de tout le trafic vers les pistes 02 et 20, et donc la périphérie de l’est de Bruxelles

L’UBCNA dénonce toutes ces manœuvres illégales de Schouppe, qui prend vite des décisions non-consultées au sein du Gouvernement, avec comme seul objectif de protéger son électorat du Noordrand et de Liedekerke, zones situées sous les routes de décollage de la piste 25 ; piste 25 qui avec une norme de vent faible de 5 nœuds et l’interdiction de survol des prisons, risque bien de devenir à cause de Schouppe la piste la moins employée à Brussels Airport ; alors que la piste 25R est la meilleure de toutes les pistes et qu’elle a été spécifiquement construite pourtant pour accueillir le maximum de trafic aérien ( piste la plus longue, la seule équipée de sorties à grande vitesse, la seule dont les aires en bout de piste ont été totalement expropriées, la mieux équipée en guidage électronique des avions et la seule qui ne croise pas les autres pistes ).

Comprenne qui pourra, mais Schouppe a sa propre logique : agir seul, sans rendre de comptes, et surtout au mieux de ses intérêts.

 

Version française (> [NL])

Communiqué UBCNA du  vendredi 4 juin 2010

L’UBCNA dénonce la totale déloyauté de Schouppe

L’Union Belge Contre les Nuisances des Avions ( asbl UBCNA ) dénonce avec vigueur l’irrespect et la déloyauté totale du Secrétaire d’Etat Fédéral à la Mobilité, Etienne Schouppe, qui continue à prendre des décisions illégales en pleine période d’affaires courantes. Pour Schouppe, les affaires courantes sont tout simplement les affaires en cours, et il s’obstine tête baissée à prendre des décisions sans aucune consultation avec ses collègues du Gouvernement.

Ainsi le Secrétaire d’Etat a donné dernièrement l’ordre à Belgocontrol de mettre en service de nouvelles normes de vent sur les pistes de Bruxelles-National, dans une interprétation très personnelle de Schouppe qui ne correspond pas vraiment à la décision politique du Conseil des Ministres du 26 février dernier :

  • la décision du Conseil des Ministres parle d’une norme de vent de 7 nœuds uniquement sur les pistes préférentielles
  • Schouppe fait publier une norme de vent applicable sur toutes les pistes ( au lieu de simplement sur les pistes préférentielles qui ne sont que les seules pistes 20 et 25 )
  • Schouppe interprète la norme décidée par le Gouvernement comme étant 7 nœuds, mais avec une tolérance de 2 nœuds comprise, ce qui revient à dire qu’en fait les changements de pistes interviendront à partir de 5 nœuds et non comme décidé par le Gouvernement à partir de 7 nœuds
  • Schouppe protège de ce fait sa région du Noordrand sous la piste 25, puisqu’à partir du moment où le vent arrière commencera à monter au-delà de 5 nœuds, on changera déjà de piste de décollage sans que le vent n’atteigne les 7 nœuds ( alors qu’actuellement, on attend réellement que la valeur de 7 nœuds soit dépassée pour changer de piste )
  • Cette petite modification va considérablement modifier les emplois de piste à Bruxelles-National, la piste d’atterrissage 02 qui était avant Anciaux, Landuyt et Schouppe l’exception, va devenir la règle. Utilisée à raison de +/- 8% du temps en journée, cette piste d’atterrissage 02 sera utilisée à +/- 30 % du temps à l’avenir avec ce seul changement
  • Lors d’une réunion publique à l’aéroport, devant une soixantaine de témoins, le Cabinet Schouppe a bien indiqué que selon Schouppe la norme de vent était de 5 nœuds avec une tolérance de 2 nœuds, interprétable comme «  on commence à changer de piste à partir de 5 nœuds et on doit avoir changé de piste au plus tard quand le vent atteint les 7 nœuds »
  • Schouppe n’a pas à tergiverser, la décision politique ( qui ne lui plaît pas ) est de 7 nœuds, ni plus ni moins, en publiant son instruction litigieuse, Schouppe n’applique pas strictement la décision du Conseil des Ministres

Enfin l’UBCNA constate qu’Etienne Schouppe ne respecte pas le principe des affaires courantes, et continue d’avancer sur deux dossiers non-urgents qui sont des initiatives nouvelles :

  • Avant-Projet de Loi sur les procédures de vol, à qui Schouppe fait suivre le processus parlementaire alors que le Parlement a été dissous ; curieux que maintenant Schouppe commence la consultation avec les régions sur ce projet non-urgent, alors que le Gouvernement est démissionnaire
  • Arrêté Royal sur le survol des prisons, Schouppe avance avec un projet qui interdirait tout survol d’une prison sous l’altitude de 1000 pieds ; alors qu’une nouvelle prison va être construite à Haren en bout de la piste 25, qu’à cet endroit les avions sont à une altitude sous les 700 pieds, et qu’avec cet Arrêté, Schouppe bloquera tout le trafic sur la meilleure piste avec comme conséquence un transfert de tout le trafic vers les pistes 02 et 20, et donc la périphérie de l’est de Bruxelles

L’UBCNA dénonce toutes ces manœuvres illégales de Schouppe, qui prend vite des décisions non-consultées au sein du Gouvernement, avec comme seul objectif de protéger son électorat du Noordrand et de Liedekerke, zones situées sous les routes de décollage de la piste 25 ; piste 25 qui avec une norme de vent faible de 5 nœuds et l’interdiction de survol des prisons, risque bien de devenir à cause de Schouppe la piste la moins employée à Brussels Airport ; alors que la piste 25R est la meilleure de toutes les pistes et qu’elle a été spécifiquement construite pourtant pour accueillir le maximum de trafic aérien ( piste la plus longue, la seule équipée de sorties à grande vitesse, la seule dont les aires en bout de piste ont été totalement expropriées, la mieux équipée en guidage électronique des avions et la seule qui ne croise pas les autres pistes ).

Comprenne qui pourra, mais Schouppe a sa propre logique : agir seul, sans rendre de comptes, et surtout au mieux de ses intérêts

 

Wake Up Kraainem <contact@wakeupkraainem.be>