Wake Up Kraainem

Actualités
Actualités
Actualités
Actions juridiques
sonomètre
Sonomètre
vents
Vents
plaintes
Plaintes
liens
Liens
inscription
Inscription
> Nederlands
NewNewNewNewNewNewNewNew  
AccueilActionsEvénementsCommuniquésPlaintesSonomètreLiensInscription  

Nederlandse versie (> [FR])

UBCNA - Union Belge Contre les Nuisances des Avions

Communiqué de Presse du Mardi 23 mars 2004

L’Oostrand scandaleusement flouée par le discriminatoire et provocateur Plan Anciaux mis en service
en douce depuis ce mardi 23 mars 2004 début de nuit


L’Union Belge Contre les Nuisances des Avions ( asbl UBCNA ) dénonce vigoureusement par la voix de son Président, le Bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Jacques VANDENHAUTE, l’indifférence la plus totale dans laquelle le Plan Anciaux est appliqué principalement sur l’Oostrand, de façon permanente depuis cette nuit du lundi 22 mars 2004.


Dans ce pays qui est le nôtre, de qui se fiche-t-on ? De plusieurs centaines de milliers de citoyens à qui on ne reconnaît pas le droit à la sécurité, à la tranquillité, au repos et à la protection de leur environnement ! Tous les riverains de l’Oostrand ont vu cette nuit leur passer sur la tête d’abord tous les décollages, puis tous les atterrissages, et puis à nouveau tous les décollages de nit, pour recommencer dès 6 heures par les décollages de jour.


Anciaux est parvenu à imposer dans l’Oostrand une réelle CONCENTRATION, en appelant cela pompeusement de la DISPERSION. Anciaux a vidé son Noordrand de tout avion, et a tout concentré sur l’Est de Bruxelles en manipulant les informations soumises au Gouvernement.


Arrêt du Conseil d’Etat


Avec consternation nous avons pris connaissance du second arrêt du 17 mars 2004 du Conseil d’Etat, lequel prononcé par les mêmes juges que ceux qui avaient ordonné le 19 décembre 2003 la suspension du même Plan Anciaux, décide cette fois de ne plus le suspendre en ne suivant plus du tout l’avis négatif de son Aditeur. L’UBCNA n’ose pas imaginer, comme certains bruits de couloir le laissent entendre, que ces juges puissent avoir été l’objet de pressions émanant des autorités politiques de gauche. Lors de son second arrêt, le Conseil d’Etat n’a plus jugé que la forme administrative du Plan Anciaux en le déclarant administrativement acceptable, alors que dans son tout premier arrêt de suspension, le Conseil d’Etat avait jugé le Plan Anciaux sur le fond ( préjudice subi par la mise en service permanente de la 02/20, stabilité du standstill, aucune argumentation juridique, caractère spécial de la piste, absence de motivation formelle des actes administratifs pris par le Ministre, etc… ). Cette fois le Conseil d’Etat a dit tout et son contraire, passant du blanc au noir en moins de 3 mois, INCOMPREHENSIBLE. Il faut aussi savoir que l’Auditeur du Conseil d’Etat chargé de ce dossier avait pourtant, après 5 heures d’intenses plaidoiries, recommandé la suspension pure et simple de tout le Plan Anciaux.


Unique cible : l’Oostrand


L’Oostrand de Bruxelles ( Sterrebeek, Wezembeek-Oppem, Crainhem, Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Auderghem et Watermael-Boitsfort ou encore Evere et Schaerbeek ) sont les principales grandes victimes du Plan Anciaux.

Ces communes devront subir les survols d’avions de façon quasi-permanente : la moitié de tous les décollages de jour du lundi au vendredi, la totalité de tous les atterrissages un samedi sur deux, et tous les décollages de jour le dimanche de 6 à 23 heures. Pour les nuits, tous les vols de nuit seront concentrés sur le seul Oostrand toutes les nuits de lundi à mardi, mercredi à jeudi et vendredi à samedi. En outre, l’Oostrand endurera encore et toujours la moitié des vols de nuit toutes les autres nuits. Situé directement sous les couloirs immédiats des pistes 02, 20 et 25, l’Oostrand est la seule région à n’avoir AUCUNE période de repos ou de calme, contrairement aux autres régions.


Le seul gagnant : le seul Noordrand, SCANDALEUSEMENT INADMISSIBLE


Quand donc la Vice-Première Ministre Fédérale au sourire éclatant aura le courage de mettre fin définitivement à la saga du petit copain SP-a Spirit qui se permet d’agresser des centaines de milliers de francophones pour le simple plaisir de la campagne électorale de ce sinistre individu ?


Grâce à de fausses informations, de faux chiffres et de fausses cartes, les activistes nationalistes du Noordrand sont parvenus à faire croire aux membres des gouvernements qu’ils étaient les pseudos victimes d’une soit disant DISCRIMINATION.

Avec Anciaux, leur Ministre du Noordrand, ils ont réussi à simplement déplacer le problème des survols d’avions sans le résoudre en transférant tout sur Bruxelles et l’Oostrand.

Le Noordrand ne sera jamais survolé les nuits du lundi au mardi, le jeudi matin de 03 à 06 heures, les nuits du vendredi au samedi et du samedi au dimanche ; ainsi que chaque dimanche de 06 à 17 heures et un samedi sur deux. De plus, de nombreux corridors aériens ont été subtilement déplacés du Noordrand vers Bruxelles-Laeken-Jette et Ganshoren.


Le Plan Anciaux n’est pas VOLABLE


La preuve est qu’après de violentes et rudes attaques contre le Plan Anciaux émanant des pilotes professionnels, le Ministre Anciaux a du considérablement améliorer la sécurité de son Plan en diminuant drastiquement les normes de vent sur la piste 02/20 et en réduisant les limites de vent arrière tolérables à " 0 " ( Zéro …nœud de vent arrière ),confirmant ainsi le caractère exceptionnel, secondaire et de secours de la courte et dangereuse piste 02/20.


En Commission de l’Infrastructure de la Chambre, tous les pilotes et les experts tant des compagnies aériennes que de l’administration de l’aéronautique, ont confirmé que l’utilisation des pistes 02 et 20 ne pouvait se faire qu’uniquement dans certaines conditions climatiques strictes, soit uniquement par vent de nord/nord-est pour la 02 et ouest/sud-ouest pour la 20. Les pilotes ont répété que l’utilisation de cette piste avec un fort vent arrière était excessivement dangereuse, de même certains avions gros porteurs ne sont pas capables d’utiliser cette piste car elle est en pente ascendante et trop courte pour les décollages.


Les composantes de vent fluctuent avec le cours de la Bourse


L’UBCNA dénonce les atermoiements constants du Ministre Anciaux, qui parvient à dire également tout et son contraire du jour au lendemain. Les valeurs des composantes de vent, si importantes pour l’organisation du trafic aérien puisqu’un avion doit toujours opérer face au vent, ont été modifiées à SIX reprises au cours du dernier mois, TOTALEMENT SCANDALEUX ET DANGEREUX. Les pilotes demandent de la stabilité, car des procédures qui ne cessent de changer sont dangereuses pour être parfaitement maîtrisées et assimilées.


Les NOTAM sortent tous les matins comme des petits pains


Tous les matins, des modifications importantes des routes, ou des composantes de vent, sont faites depuis l’arrivée d’Anciaux. Ces changements interviennent par la procédure urgente de notification aérienne aux pilotes, dite NOTAM. Le NOTAM avec Anciaux devient plus attendu et plus lu que le Guide Routier Rouge des restaurants Michelin.


L’UBCNA constate également que le Ministre Anciaux fait publier des routes dangereuses, puis doit les suspendre ou les annuler deux jours après leur mise en service. Que d’autres routes fantaisistes survolent des zones interdites totalement à tout survol d’avion ( Domaine Royal de Laeken ) ou encore des routes qui devraient se trouver au-dessus du Ring et que le VLD a tellement fait descendre qu’elles survolent maintenant en permanence Laeken, Jette et Ganshoren ! Ces procédures étranges n’ont jamais été ni soumises au Conseil des Ministre ni surtout acceptées par les membres du Gouvernement. Le Plan Anciaux n’est que le plan personnel du Ministre Anciaux et en aucun cas celui du Gouvernement.


Le Plan Anciaux ne reconnaît pas les critères de densité de population


Ce sinistre Plan n’a jamais tenu compte de la densité de la population des zones survolées, le seul but poursuivi par Anciaux et ses seuls acolytes du Noordrand, fut de décharger leur région de tout survol d’avion, et de tout renvoyer chez les autres.


Le Plan Anciaux impose le survol de nouvelles zones, jamais survolées auparavant, et de ce fait augmente fortement le nombre de personnes touchées par des survols d’avions.


Le Plan Anciaux n’est pas scientifique


Ce Plan ne repose sur aucune étude pertinente, le seul but est de répandre la peste sans jamais la soigner. Tous les aéroports du Monde modifient ou adaptent leurs procédures aériennes afin que le nombre de personnes survolées soit le plus réduit possible. Le modèle de concentration des vols sous un couloir aérien parfaitement isolé acoustiquement était la seule solution scientifique valable et pertinente. Bruxelles est ainsi la seule ville au monde dont les trajectoires d’avions sont dispersées alors que partout ailleurs on les concentre en vue de gêner le moins de gens possible.


Le Plan Anciaux ne s’attaque pas aux vrais problèmes


Le Ministre Anciaux n’a fait que déplacer la question des vols de nuit du Noordrand vers l’Oostrand sans apporter de solutions à l’épineuse question de la pérennité des vols de nuit à Bruxelles. Ce Plan vexatoire, discriminatoire et provocateur ne s’attaque pas à l’existence de DHL à Bruxelles, en dispersant les trajectoires de vol, Anciaux se fait le complice de DHL en vue de préparer le doublement rapide du nombre de vols de nuit dans les 5 prochaines années.


Un programme ambitieux et respectueux de l’environnement aurait dû aboutir à une sévère limitation du nombre des vols de nuit, en empêchant toute volonté d’extension des activités de DHL à Bruxelles et aurait dû imposer une diminution du quota de bruit individuel des avions la nuit de 12 à 8 avec une limitation de poids à 150 tonnes par avion au décollage chaque nuit.


Tout le monde sait, en outre, que BIAC gère cet aéroport en tant que contrôleur et contrôlé, et que le laxisme total règne à Bruxelles. On ferme les yeux sur tout, on admet tout, on tolère tout, tant que chaque vol d’avion rapporte de l’argent, en ne se préoccupant jamais du volume de bruit émis par ces avions.


Le Plan Anciaux est totalement électoraliste


Anciaux a joué sur du velours, quoiqu’il faisait, il était gagnant. Son Plan passe, il est une star qui a su vider le Noordrand des avions et tout fourguer à Bruxelles et l’Oostrand. Si jamais son Plan n’était pas passé, les méchants francophones auraient été l’objet de sa colère flamingante et il se serait amusé à démontrer que ce Plan lui aurait été refusé par les vilains Bruxellois qui ne veulent pas accepter la charge environnementale des avions.


Et que dire alors de la commune flamingante de Zaventem, dont l’ineffable bourgmestre VLD Vermeiren, tire depuis toujours de considérables profits et revenus de l’aéroport, alors que cette commune n’en subit aucun inconvénient, pas deux poids et deux mesures. Zaventem plus que toute autre commune doit être survolée par les avions, de ce fait nous exigeons que la piste 25 gauche soit prolongée le plus rapidement possible et que de nombreux décollages y soient affectés.


D’autres solutions existaient


De nombreuses autres modèles d’organisation des vols existaient à Bruxelles. Que ce soit le schéma en étoile au départ de chaque piste, ou encore l’utilisation exclusive de la 07 gauche pour les départs de nuit, ou la création d’une période de grand calme ; toutes les solutions scientifiques et techniques n’ont pas été assez exploitées.


Le Gouvernement est tombé dans le piège de l’astreinte, piège tendu par le propre frère du Ministre Anciaux et de ses complices activistes, lesquels sous la menace de cette astreinte ont forcé le Gouvernement à mal décider dans la précipitation.


Maintenant que ce faux jugement de la Cour d’Appel dit jugement NOORDRAND a été cassé par la Cour de Cassation, plus rien n’imposait au Gouvernement de disperser et d’agir sans réfléchir. Anciaux n’a pas dit toute la vérité ni n’a donné tous les documents à ses collègues du Gouvernement, il est un Ministre non loyal qui a forcé une mauvaise décision par une mauvaise cause.


Actions futures de l’UBCNA


Plus que jamais l’UBCNA continuera de mobiliser tous les riverains et toutes les associations farouchement hostiles à ce très néfaste et discriminatoire Plan Anciaux. Les actions individuelles des riverains vont reprendre ( actions juridiques au fond devant le Conseil d’Etat en vue d’annuler le Plan Anciaux, actions en réparation, actions à titre de dommages et intérêts, troubles de voisinage, etc … ). De même l’UBCNA sera attentive à toute l’évolution de ce dossier, au fait que ce Plan n’est que PROVISOIRE, qu’un VERITABLE cadastre du bruit doit encore être réalisé et qu’il manque toujours des sonomètres un peu partout dans l’Oostrand.


Seuls les politiques n’ont pas compris que ce Plan Anciaux était du bluff et une grande mascarade, car tous les riverains et autres survolés l’ont bien compris.


La gestion de ce dossier des nuisances d’avions n’a jamais été aussi mauvaise et hypocrite depuis que l’aéroport existe à Zaventem. Anciaux aura eu le triste privilège d’avoir été le plus mauvais, le plus partial, le plus engagé et le plus tendancieux Ministre des Transports que la Belgique ait jamais connue. Son seul objectif a toujours été de protéger sa région du Noordrand et de lui enlever tout couloir aérien, pas très glorieux pour un Ministre Fédéral qui devait rester théoriquement NEUTRE.


Jacques VANDENHAUTE
Sénateur honoraire
Bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre
Président de l'asbl UBCNA - BUTV vzw
Avenue du Haras, 100
B - 1150 BRUXELLES
TEL : + 32.2.773.05.36 - FAX : + 32.2.770.94.19
E-Mail : ubcna@woluwe1150.irisnet et vplenevaux@woluwe1150.irisnet.be
Web : www.ubcna.be ou www.butv.be

Version française (> [NL])

UBCNA - Union Belge Contre les Nuisances des Avions

Communiqué de Presse du Mardi 23 mars 2004

L’Oostrand scandaleusement flouée par le discriminatoire et provocateur Plan Anciaux mis en service
en douce depuis ce mardi 23 mars 2004 début de nuit


L’Union Belge Contre les Nuisances des Avions ( asbl UBCNA ) dénonce vigoureusement par la voix de son Président, le Bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Jacques VANDENHAUTE, l’indifférence la plus totale dans laquelle le Plan Anciaux est appliqué principalement sur l’Oostrand, de façon permanente depuis cette nuit du lundi 22 mars 2004.


Dans ce pays qui est le nôtre, de qui se fiche-t-on ? De plusieurs centaines de milliers de citoyens à qui on ne reconnaît pas le droit à la sécurité, à la tranquillité, au repos et à la protection de leur environnement ! Tous les riverains de l’Oostrand ont vu cette nuit leur passer sur la tête d’abord tous les décollages, puis tous les atterrissages, et puis à nouveau tous les décollages de nit, pour recommencer dès 6 heures par les décollages de jour.


Anciaux est parvenu à imposer dans l’Oostrand une réelle CONCENTRATION, en appelant cela pompeusement de la DISPERSION. Anciaux a vidé son Noordrand de tout avion, et a tout concentré sur l’Est de Bruxelles en manipulant les informations soumises au Gouvernement.


Arrêt du Conseil d’Etat


Avec consternation nous avons pris connaissance du second arrêt du 17 mars 2004 du Conseil d’Etat, lequel prononcé par les mêmes juges que ceux qui avaient ordonné le 19 décembre 2003 la suspension du même Plan Anciaux, décide cette fois de ne plus le suspendre en ne suivant plus du tout l’avis négatif de son Aditeur. L’UBCNA n’ose pas imaginer, comme certains bruits de couloir le laissent entendre, que ces juges puissent avoir été l’objet de pressions émanant des autorités politiques de gauche. Lors de son second arrêt, le Conseil d’Etat n’a plus jugé que la forme administrative du Plan Anciaux en le déclarant administrativement acceptable, alors que dans son tout premier arrêt de suspension, le Conseil d’Etat avait jugé le Plan Anciaux sur le fond ( préjudice subi par la mise en service permanente de la 02/20, stabilité du standstill, aucune argumentation juridique, caractère spécial de la piste, absence de motivation formelle des actes administratifs pris par le Ministre, etc… ). Cette fois le Conseil d’Etat a dit tout et son contraire, passant du blanc au noir en moins de 3 mois, INCOMPREHENSIBLE. Il faut aussi savoir que l’Auditeur du Conseil d’Etat chargé de ce dossier avait pourtant, après 5 heures d’intenses plaidoiries, recommandé la suspension pure et simple de tout le Plan Anciaux.


Unique cible : l’Oostrand


L’Oostrand de Bruxelles ( Sterrebeek, Wezembeek-Oppem, Crainhem, Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Auderghem et Watermael-Boitsfort ou encore Evere et Schaerbeek ) sont les principales grandes victimes du Plan Anciaux.

Ces communes devront subir les survols d’avions de façon quasi-permanente : la moitié de tous les décollages de jour du lundi au vendredi, la totalité de tous les atterrissages un samedi sur deux, et tous les décollages de jour le dimanche de 6 à 23 heures. Pour les nuits, tous les vols de nuit seront concentrés sur le seul Oostrand toutes les nuits de lundi à mardi, mercredi à jeudi et vendredi à samedi. En outre, l’Oostrand endurera encore et toujours la moitié des vols de nuit toutes les autres nuits. Situé directement sous les couloirs immédiats des pistes 02, 20 et 25, l’Oostrand est la seule région à n’avoir AUCUNE période de repos ou de calme, contrairement aux autres régions.


Le seul gagnant : le seul Noordrand, SCANDALEUSEMENT INADMISSIBLE


Quand donc la Vice-Première Ministre Fédérale au sourire éclatant aura le courage de mettre fin définitivement à la saga du petit copain SP-a Spirit qui se permet d’agresser des centaines de milliers de francophones pour le simple plaisir de la campagne électorale de ce sinistre individu ?


Grâce à de fausses informations, de faux chiffres et de fausses cartes, les activistes nationalistes du Noordrand sont parvenus à faire croire aux membres des gouvernements qu’ils étaient les pseudos victimes d’une soit disant DISCRIMINATION.

Avec Anciaux, leur Ministre du Noordrand, ils ont réussi à simplement déplacer le problème des survols d’avions sans le résoudre en transférant tout sur Bruxelles et l’Oostrand.

Le Noordrand ne sera jamais survolé les nuits du lundi au mardi, le jeudi matin de 03 à 06 heures, les nuits du vendredi au samedi et du samedi au dimanche ; ainsi que chaque dimanche de 06 à 17 heures et un samedi sur deux. De plus, de nombreux corridors aériens ont été subtilement déplacés du Noordrand vers Bruxelles-Laeken-Jette et Ganshoren.


Le Plan Anciaux n’est pas VOLABLE


La preuve est qu’après de violentes et rudes attaques contre le Plan Anciaux émanant des pilotes professionnels, le Ministre Anciaux a du considérablement améliorer la sécurité de son Plan en diminuant drastiquement les normes de vent sur la piste 02/20 et en réduisant les limites de vent arrière tolérables à " 0 " ( Zéro …nœud de vent arrière ),confirmant ainsi le caractère exceptionnel, secondaire et de secours de la courte et dangereuse piste 02/20.


En Commission de l’Infrastructure de la Chambre, tous les pilotes et les experts tant des compagnies aériennes que de l’administration de l’aéronautique, ont confirmé que l’utilisation des pistes 02 et 20 ne pouvait se faire qu’uniquement dans certaines conditions climatiques strictes, soit uniquement par vent de nord/nord-est pour la 02 et ouest/sud-ouest pour la 20. Les pilotes ont répété que l’utilisation de cette piste avec un fort vent arrière était excessivement dangereuse, de même certains avions gros porteurs ne sont pas capables d’utiliser cette piste car elle est en pente ascendante et trop courte pour les décollages.


Les composantes de vent fluctuent avec le cours de la Bourse


L’UBCNA dénonce les atermoiements constants du Ministre Anciaux, qui parvient à dire également tout et son contraire du jour au lendemain. Les valeurs des composantes de vent, si importantes pour l’organisation du trafic aérien puisqu’un avion doit toujours opérer face au vent, ont été modifiées à SIX reprises au cours du dernier mois, TOTALEMENT SCANDALEUX ET DANGEREUX. Les pilotes demandent de la stabilité, car des procédures qui ne cessent de changer sont dangereuses pour être parfaitement maîtrisées et assimilées.


Les NOTAM sortent tous les matins comme des petits pains


Tous les matins, des modifications importantes des routes, ou des composantes de vent, sont faites depuis l’arrivée d’Anciaux. Ces changements interviennent par la procédure urgente de notification aérienne aux pilotes, dite NOTAM. Le NOTAM avec Anciaux devient plus attendu et plus lu que le Guide Routier Rouge des restaurants Michelin.


L’UBCNA constate également que le Ministre Anciaux fait publier des routes dangereuses, puis doit les suspendre ou les annuler deux jours après leur mise en service. Que d’autres routes fantaisistes survolent des zones interdites totalement à tout survol d’avion ( Domaine Royal de Laeken ) ou encore des routes qui devraient se trouver au-dessus du Ring et que le VLD a tellement fait descendre qu’elles survolent maintenant en permanence Laeken, Jette et Ganshoren ! Ces procédures étranges n’ont jamais été ni soumises au Conseil des Ministre ni surtout acceptées par les membres du Gouvernement. Le Plan Anciaux n’est que le plan personnel du Ministre Anciaux et en aucun cas celui du Gouvernement.


Le Plan Anciaux ne reconnaît pas les critères de densité de population


Ce sinistre Plan n’a jamais tenu compte de la densité de la population des zones survolées, le seul but poursuivi par Anciaux et ses seuls acolytes du Noordrand, fut de décharger leur région de tout survol d’avion, et de tout renvoyer chez les autres.


Le Plan Anciaux impose le survol de nouvelles zones, jamais survolées auparavant, et de ce fait augmente fortement le nombre de personnes touchées par des survols d’avions.


Le Plan Anciaux n’est pas scientifique


Ce Plan ne repose sur aucune étude pertinente, le seul but est de répandre la peste sans jamais la soigner. Tous les aéroports du Monde modifient ou adaptent leurs procédures aériennes afin que le nombre de personnes survolées soit le plus réduit possible. Le modèle de concentration des vols sous un couloir aérien parfaitement isolé acoustiquement était la seule solution scientifique valable et pertinente. Bruxelles est ainsi la seule ville au monde dont les trajectoires d’avions sont dispersées alors que partout ailleurs on les concentre en vue de gêner le moins de gens possible.


Le Plan Anciaux ne s’attaque pas aux vrais problèmes


Le Ministre Anciaux n’a fait que déplacer la question des vols de nuit du Noordrand vers l’Oostrand sans apporter de solutions à l’épineuse question de la pérennité des vols de nuit à Bruxelles. Ce Plan vexatoire, discriminatoire et provocateur ne s’attaque pas à l’existence de DHL à Bruxelles, en dispersant les trajectoires de vol, Anciaux se fait le complice de DHL en vue de préparer le doublement rapide du nombre de vols de nuit dans les 5 prochaines années.


Un programme ambitieux et respectueux de l’environnement aurait dû aboutir à une sévère limitation du nombre des vols de nuit, en empêchant toute volonté d’extension des activités de DHL à Bruxelles et aurait dû imposer une diminution du quota de bruit individuel des avions la nuit de 12 à 8 avec une limitation de poids à 150 tonnes par avion au décollage chaque nuit.


Tout le monde sait, en outre, que BIAC gère cet aéroport en tant que contrôleur et contrôlé, et que le laxisme total règne à Bruxelles. On ferme les yeux sur tout, on admet tout, on tolère tout, tant que chaque vol d’avion rapporte de l’argent, en ne se préoccupant jamais du volume de bruit émis par ces avions.


Le Plan Anciaux est totalement électoraliste


Anciaux a joué sur du velours, quoiqu’il faisait, il était gagnant. Son Plan passe, il est une star qui a su vider le Noordrand des avions et tout fourguer à Bruxelles et l’Oostrand. Si jamais son Plan n’était pas passé, les méchants francophones auraient été l’objet de sa colère flamingante et il se serait amusé à démontrer que ce Plan lui aurait été refusé par les vilains Bruxellois qui ne veulent pas accepter la charge environnementale des avions.


Et que dire alors de la commune flamingante de Zaventem, dont l’ineffable bourgmestre VLD Vermeiren, tire depuis toujours de considérables profits et revenus de l’aéroport, alors que cette commune n’en subit aucun inconvénient, pas deux poids et deux mesures. Zaventem plus que toute autre commune doit être survolée par les avions, de ce fait nous exigeons que la piste 25 gauche soit prolongée le plus rapidement possible et que de nombreux décollages y soient affectés.


D’autres solutions existaient


De nombreuses autres modèles d’organisation des vols existaient à Bruxelles. Que ce soit le schéma en étoile au départ de chaque piste, ou encore l’utilisation exclusive de la 07 gauche pour les départs de nuit, ou la création d’une période de grand calme ; toutes les solutions scientifiques et techniques n’ont pas été assez exploitées.


Le Gouvernement est tombé dans le piège de l’astreinte, piège tendu par le propre frère du Ministre Anciaux et de ses complices activistes, lesquels sous la menace de cette astreinte ont forcé le Gouvernement à mal décider dans la précipitation.


Maintenant que ce faux jugement de la Cour d’Appel dit jugement NOORDRAND a été cassé par la Cour de Cassation, plus rien n’imposait au Gouvernement de disperser et d’agir sans réfléchir. Anciaux n’a pas dit toute la vérité ni n’a donné tous les documents à ses collègues du Gouvernement, il est un Ministre non loyal qui a forcé une mauvaise décision par une mauvaise cause.


Actions futures de l’UBCNA


Plus que jamais l’UBCNA continuera de mobiliser tous les riverains et toutes les associations farouchement hostiles à ce très néfaste et discriminatoire Plan Anciaux. Les actions individuelles des riverains vont reprendre ( actions juridiques au fond devant le Conseil d’Etat en vue d’annuler le Plan Anciaux, actions en réparation, actions à titre de dommages et intérêts, troubles de voisinage, etc … ). De même l’UBCNA sera attentive à toute l’évolution de ce dossier, au fait que ce Plan n’est que PROVISOIRE, qu’un VERITABLE cadastre du bruit doit encore être réalisé et qu’il manque toujours des sonomètres un peu partout dans l’Oostrand.


Seuls les politiques n’ont pas compris que ce Plan Anciaux était du bluff et une grande mascarade, car tous les riverains et autres survolés l’ont bien compris.


La gestion de ce dossier des nuisances d’avions n’a jamais été aussi mauvaise et hypocrite depuis que l’aéroport existe à Zaventem. Anciaux aura eu le triste privilège d’avoir été le plus mauvais, le plus partial, le plus engagé et le plus tendancieux Ministre des Transports que la Belgique ait jamais connue. Son seul objectif a toujours été de protéger sa région du Noordrand et de lui enlever tout couloir aérien, pas très glorieux pour un Ministre Fédéral qui devait rester théoriquement NEUTRE.


Jacques VANDENHAUTE
Sénateur honoraire
Bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre
Président de l'asbl UBCNA - BUTV vzw
Avenue du Haras, 100
B - 1150 BRUXELLES
TEL : + 32.2.773.05.36 - FAX : + 32.2.770.94.19
E-Mail : ubcna@woluwe1150.irisnet et vplenevaux@woluwe1150.irisnet.be
Web : www.ubcna.be ou www.butv.be

Wake Up Kraainem <contact@wakeupkraainem.be>