Wake Up Kraainem

Actualités
Actualités
Actualités
Actions juridiques
sonomètre
Sonomètre
vents
Vents
plaintes
Plaintes
liens
Liens
inscription
Inscription
> Nederlands
NewNewNewNewNewNewNewNew  
AccueilActionsEvénementsCommuniquésPlaintesSonomètreLiensInscription  

Nederlandse versie (> [FR])

AWACSS Wezembeek

WAKE-UP Kraainem

UBCNA - BUTV

Enorme succès de foule pour le grand débat électoral sur la fin du plan de dispersion de Bert Anciaux

Plus de 600 personnes se sont retrouvées, ce dimanche 3 juin en soirée, à Woluwe-Saint-Pierre pour assister à la grande soirée totalement bilingue sur le thème des "avions" organisée par les associations de riverains AWACSS Wezembeek, WAKE-UP Kraainem et UBCNA Bruxelles-BUTV Brussel.

Après un accueil chaleureux autour des stands des associations et des partis politiques, le public s'est retrouvé dans le grand auditoire du centre communautaire de Joli-Bois.

Les 3 associations ont avec talent commenté la situation juridique de tous les procès et recours intentés contre l'Etat belge et le plan de dispersion : WAKE-UP KRAAINEM a expliqué avec compétence les procédures de recours au Conseil d'Etat contre le plan de dispersion ainsi que la complexité des procès intentés en Appel et en Cassation contre l'utilisation abusive de la piste d'atterrissage 02 ainsi que toute la problématique des astreintes dues par l'Etat belge; et AWACSS nous a fait une démonstration approfondie de la situation des actions intentées contre les décollages du samedi par la courte piste 20; ces présentations bilingues très didactiques ont permis au public de mieux comprendre toute la complexité du "juridique" dans cet épineux dossier.

Ensuite c'est le débat politique animé par Peggy CORTOIS, Porte-Parole des associations de l'Oostrand en présence des mandataires Olivier MAINGAIN ( MR ), Isabelle DURANT ( ECOLO ), Karine LALIEUX ( PS ), Benoît CEREXHE ( cdH ), Etienne SCHOUPPE ( CD&V ), Luk VAN BIESEN ( Open-VLD ), Tinne VAN DER STRAETEN ( GROEN ) et Lieven RAL ( SPIRIT ) qui a retenu le plus l'attention du nombreux public, parmi lequel on pouvait reconnaître de nombreux parlementaires, bourgmestres et mandataires communaux.

L'animatrice du débat Peggy CORTOIS a d'emblée demandé des engagements clairs à tous les partis politiques.  Il faut remarquer L'UNANIMITE des partis francophones qui se sont tous prononcés sans réserve pour la suppression du plan de dispersion ainsi que les partis flamands Open-VLD et GROEN.

Seuls CD&V et SPIRIT défendent encore le plan de dispersion de Bert Anciaux.

Au cours de la soirée, les représentants d'AWACSS, WAKE-UP et UBCNA-BUTV ont également présenté leur cahier commun de revendications pour le prochain gouvernement, et leurs revendications ont toutes été accueillies très positivement par l'ensemble des partis politiques présents qui ont souligné le caractère réaliste de ce cahier bilingue de revendications qui ne condamne absolument pas l'existence de l'aéroport de Bruxelles-National.

Les associations revendiquent outre la fin du plan de dispersion, le plafonnement des vols de jour à 250.000 mouvements par an, la fin progressive des vols de nuit, le respect intégral de toutes les décisions de justice, des mesures d'isolation et d'expropriation volontaire pour les zones fortement survolées et l'utilisation préférentielle des pistes 25 ( car les décollages 25 R sont répartis entre le nord, l'est et Bruxelles et les atterrissages 25 R/L se font au-dessus de couloirs "non aedificandi") ainsi que le retrait de tous les avions anciens et bruyants avec également le retour aux valeurs historiques des normes de vent d'avant Anciaux.

Pendant plus de 4 heures, un auditoire très attentif a participé à cette soirée réussie qui est le seul débat contradictoire public de toute la campagne électorale tout en étant aussi le seul débat sur les nuisances des avions organisé en présence de tous les partis depuis très longtemps.

Il faut également signaler que tous les exposés, les documents, et l'organisation de cette soirée ont été intégralement assurés dans les deux langues sans aucune fausse note, témoin que les nuisances des avions ne sont absolument pas pour ces 3 associations une question communautaire ou de langue.

Enfin, un vibrant hommage a été rendu par tout le public très chaleureusement à Jacques VANDENHAUTE, Président-Fondateur de l'UBCNA-BUTV à qui l'on doit la prise de conscience de cette problématique des nuisances générées par les avions. Tout au long de sa formidable carrière politique, qui est loin d'être terminée, Jacques VANDENHAUTE par son obstination et son travail de mobilisation, a su faire travailleur au sein de l'UBCNA-BUTV les plus brillants experts aéronautiques belges en symbiose parfaite avec les mandataires communaux et fédéraux, pour faire de l'UBCNA-BUTV ce lobby politique que tout le monde reconnaît à sa juste valeur.

Jacques VANDENHAUTE a fait remarquer, à juste titre, qu'outre le trio combatif totalement bilingue des 3 assocations organisatrices de cette brillante soirée ( AWACSS Wezembeek, WAKE-UP Kraainem et UBCNA Bruxelles-BUTV Brussel ), étaient présents des membres des autres associations démocratiques amies : Bruxelles Air Libre Brussel, Trop de Bruit en Brabant Wallon, Stop au survol de La Hulpe, Hart voor Huldenberg et Decibel 25L.

Pour tout contact Presse : Peggy CORTOIS, 0475.23.14.71

Version française (> [NL])

AWACSS Wezembeek

WAKE-UP Kraainem

UBCNA - BUTV

Enorme succès de foule pour le grand débat électoral sur la fin du plan de dispersion de Bert Anciaux

Plus de 600 personnes se sont retrouvées, ce dimanche 3 juin en soirée, à Woluwe-Saint-Pierre pour assister à la grande soirée totalement bilingue sur le thème des "avions" organisée par les associations de riverains AWACSS Wezembeek, WAKE-UP Kraainem et UBCNA Bruxelles-BUTV Brussel.

Après un accueil chaleureux autour des stands des associations et des partis politiques, le public s'est retrouvé dans le grand auditoire du centre communautaire de Joli-Bois.

Les 3 associations ont avec talent commenté la situation juridique de tous les procès et recours intentés contre l'Etat belge et le plan de dispersion : WAKE-UP KRAAINEM a expliqué avec compétence les procédures de recours au Conseil d'Etat contre le plan de dispersion ainsi que la complexité des procès intentés en Appel et en Cassation contre l'utilisation abusive de la piste d'atterrissage 02 ainsi que toute la problématique des astreintes dues par l'Etat belge; et AWACSS nous a fait une démonstration approfondie de la situation des actions intentées contre les décollages du samedi par la courte piste 20; ces présentations bilingues très didactiques ont permis au public de mieux comprendre toute la complexité du "juridique" dans cet épineux dossier.

Ensuite c'est le débat politique animé par Peggy CORTOIS, Porte-Parole des associations de l'Oostrand en présence des mandataires Olivier MAINGAIN ( MR ), Isabelle DURANT ( ECOLO ), Karine LALIEUX ( PS ), Benoît CEREXHE ( cdH ), Etienne SCHOUPPE ( CD&V ), Luk VAN BIESEN ( Open-VLD ), Tinne VAN DER STRAETEN ( GROEN ) et Lieven RAL ( SPIRIT ) qui a retenu le plus l'attention du nombreux public, parmi lequel on pouvait reconnaître de nombreux parlementaires, bourgmestres et mandataires communaux.

L'animatrice du débat Peggy CORTOIS a d'emblée demandé des engagements clairs à tous les partis politiques.  Il faut remarquer L'UNANIMITE des partis francophones qui se sont tous prononcés sans réserve pour la suppression du plan de dispersion ainsi que les partis flamands Open-VLD et GROEN.

Seuls CD&V et SPIRIT défendent encore le plan de dispersion de Bert Anciaux.

Au cours de la soirée, les représentants d'AWACSS, WAKE-UP et UBCNA-BUTV ont également présenté leur cahier commun de revendications pour le prochain gouvernement, et leurs revendications ont toutes été accueillies très positivement par l'ensemble des partis politiques présents qui ont souligné le caractère réaliste de ce cahier bilingue de revendications qui ne condamne absolument pas l'existence de l'aéroport de Bruxelles-National.

Les associations revendiquent outre la fin du plan de dispersion, le plafonnement des vols de jour à 250.000 mouvements par an, la fin progressive des vols de nuit, le respect intégral de toutes les décisions de justice, des mesures d'isolation et d'expropriation volontaire pour les zones fortement survolées et l'utilisation préférentielle des pistes 25 ( car les décollages 25 R sont répartis entre le nord, l'est et Bruxelles et les atterrissages 25 R/L se font au-dessus de couloirs "non aedificandi") ainsi que le retrait de tous les avions anciens et bruyants avec également le retour aux valeurs historiques des normes de vent d'avant Anciaux.

Pendant plus de 4 heures, un auditoire très attentif a participé à cette soirée réussie qui est le seul débat contradictoire public de toute la campagne électorale tout en étant aussi le seul débat sur les nuisances des avions organisé en présence de tous les partis depuis très longtemps.

Il faut également signaler que tous les exposés, les documents, et l'organisation de cette soirée ont été intégralement assurés dans les deux langues sans aucune fausse note, témoin que les nuisances des avions ne sont absolument pas pour ces 3 associations une question communautaire ou de langue.

Enfin, un vibrant hommage a été rendu par tout le public très chaleureusement à Jacques VANDENHAUTE, Président-Fondateur de l'UBCNA-BUTV à qui l'on doit la prise de conscience de cette problématique des nuisances générées par les avions. Tout au long de sa formidable carrière politique, qui est loin d'être terminée, Jacques VANDENHAUTE par son obstination et son travail de mobilisation, a su faire travailleur au sein de l'UBCNA-BUTV les plus brillants experts aéronautiques belges en symbiose parfaite avec les mandataires communaux et fédéraux, pour faire de l'UBCNA-BUTV ce lobby politique que tout le monde reconnaît à sa juste valeur.

Jacques VANDENHAUTE a fait remarquer, à juste titre, qu'outre le trio combatif totalement bilingue des 3 assocations organisatrices de cette brillante soirée ( AWACSS Wezembeek, WAKE-UP Kraainem et UBCNA Bruxelles-BUTV Brussel ), étaient présents des membres des autres associations démocratiques amies : Bruxelles Air Libre Brussel, Trop de Bruit en Brabant Wallon, Stop au survol de La Hulpe, Hart voor Huldenberg et Decibel 25L.

Pour tout contact Presse : Peggy CORTOIS, 0475.23.14.71

Wake Up Kraainem <contact@wakeupkraainem.be>