Wake Up Kraainem

Actualités
Actualités
Actualités
Actions juridiques
sonomètre
Sonomètre
vents
Vents
plaintes
Plaintes
liens
Liens
inscription
Inscription
> Nederlands
NewNewNewNewNewNewNewNew  
AccueilActionsEvénementsCommuniquésPlaintesSonomètreLiensInscription  

ecolo - réunion d'information et d'échange le 9 novembre à 20h

Ces dernières semaines, nous avons pesé de tout notre poids dans la difficile négociation sur l'extension des activités de DHL : d'abord au sein du gouvernement bruxellois par le travail d'Evelyne Huytebroeck, ministre bruxelloise de l'Environnement, au Parlement fédéral, et au travers de nos pressions et prises de position dans les médias. Mais aussi en gardant le contact et le dialogue avec les associations qui vous représentent.

La conclusion, aujourd'hui, nous la connaissons : l'extension ne se fera pas à Bruxelles National. C'est un pas dans le bon sens, mais il nous semble largement exagéré de dire qu'il s'agit d'une victoire de la qualité de vie sur l'économie.

D'abord parce que c'est une très mauvaise façon de présenter la recherche d'un nécessaire équilibre qui fait gagner sur tous les plans (économique, social, environnemental).
Ensuite et surtout parce que la dispersion des vols telle qu'elle est aujourd'hui appliquée, l'absence d'évaluation de ce plan pourtant promise pour fin septembre, la multiplication de vos plaintes, témoignent, si besoin en était encore, du caractère inacceptable de la situation d'aujourd'hui, indépendamment de la non extension des activités de nuit de DHL.

Les mois et les années à venir seront donc déterminants, à la fois pour la reconversion des travailleurs menacés dans leur emploi et pour le développement sur le site de Bruxelles National d'activités économiques compatibles avec la qualité de vie et la sécurité des personnes vivant à proximité de l'aéroport.

Car en effet, vous le savez mieux qui quiconque, votre sommeil, votre santé, celle de vos enfants, n'ont pas de prix ! Il est toujours hors de question de les brader sous quelque prétexte ou justification que ce soit.

En effet, depuis qu'Ecolo a quitté le gouvernement en mai 2003, le gouvernement violet a non seulement voté et mis en oeuvre le plan Anciaux, mais il a également stoppé tout projet d'isolation des habitations (le rachat n'est même plus évoqué) et d'aménagement du territoire. Il a également enrayé la diminution des quotas de bruit initiée en 2000. Enfin il a coupé les ailes des moyens d'action au service des riverains : suppression du « Forum des riverains », diminution des moyens du service de médiation.
Des mesures inacceptables tels que le plan de dispersion ou l'abandon de la tarification « pollueur-payeur » ont été coulées dans le marbre par ce même gouvernement avec l'octroi d'une licence d'exploitation à BIAC (dont les conditions environnementales sont quasi-inexistantes) ou du permis d'environnement délivré par la Région flamande !

Il nous reste donc beaucoup de pain sur la planche ! Lors des négociations DHL, nous avons défendu une ligne claire qui restera notre plan d'action pour les mois/années à venir :

  • Révision du plan Anciaux afin de tenir compte de la densité de population survolée
  • Création d'une petite nuit calme
  • Création de période de pré-nuit et post-nuit avec diminution progressive des nuisances sonores par rapport à la journée
  • Diminution du quota de bruit individuel
  • Prise en compte des pics de bruit (bruit à l'immission)
  • Lancement du programme d'isolation et de rachat des habitations
  • Participation avec les communes à une réflexion sur l'aménagement du territoire
  • Révision de la licence d'exploitation accordée à BIAC afin d'imposer à BIAC des contraintes environnementales
  • Application de l'arrêté bruit de mai 1999 et sanctionnement des infractions.

Nous sommes bien évidemment conscients que ce travail sera de longue haleine, mais nous ne relâcherons pas la pression et ce, à aucun niveau.
Au gouvernement bruxellois, nous serons évidemment attachés à la mise en oeuvre de l'arrêté bruit sans exception dans le temps, ni dans ses destinataires. Au niveau fédéral, nous ne manquerons pas d'interpeller le gouvernement et de servir d'aiguillon afin de l'amener à la révision le plan Anciaux, dont il porte seul la responsabilité.
Enfin, au niveau européen, nos contacts avec les Verts européens nous permettent de comprendre et d'analyser les intérêts d'entreprises multinationales telles que DHL et Deutsche Post. Les Verts allemands nous ont en effet été d'une grande aide pour analyser les fausses déclarations de DHL, en terme d'emploi notamment.
Ce relais européen nous permet également de constater avec amertume que certains partis politiques qui se disent défenseurs des riverains ne sont pas volontaristes au point de signer une déclaration visant à demander la suppression des vols de nuit. Encore une fois, la dichotomie entre les déclarations et l'action est grande.

A cet égard, il serait intéressant de pouvoir nous entretenir avec vous de la façon d'organiser nos relais tant bruxellois que fédéraux et/ou européens et de vous fournir toute information dont nous disposons à ce stade.

C'est pourquoi, nous vous invitons à une réunion d'information et d'échange le 9 novembre à 20h, Centre Amazone, rue du Méridien 12-14 à 1210 Bruxelles .

Nous aurons donc encore besoin de vous, de dialoguer, de rechercher ensemble les alliances utiles, sur le court terme, ici et maintenant contre le « plan Anciaux » mais aussi sur le moyen et long terme.

Bien cordialement,

Evelyne Huytebroeck, ministre bruxelloise de l'Environnement
Pierre Jonckheer, député européen
Isabelle Durant, sénatrice et co-présidente d'Ecolo

Wake Up Kraainem <contact@wakeupkraainem.be>